Chihuahuas super-stars à Huy: pour une meilleure protection de l'animal

La journée a commencé avec la bénédiction des chiens devant la collégiale de Huy, par le doyen de la ville, après un mot d'accueil et de soutien du bourgmestre, Alexis Housiaux. Chiens et maîtres se sont ensuite dirigés vers la place Verte pour y signer un livre d'or. Livre dans lequel chaque maître y écrivait sa volonté de voir les chihuahuas et autre animaux de compagnie, reconnus comme êtres dotés de sensibilité.

En Belgique, la compétence de la protection et du bien-être animal est régie par une loi de 1986. Mais elle ne satisfait plus face à l'évolution de la place que prennent désormais les animaux de compagnie dans notre société. D'ailleurs, le ministre wallon du Bien-être animal, Carlo Di Antonio, organise actuellement des consultations auprès des citoyens, en vue de modifier cette loi pour pouvoir instaurer des peines plus sévères en cas de cruauté envers un animal.

La passion du chihuahua

Philippe Ponthir, entièrement acquis à la cause animale, et davantage encore à celle des chihuahuas, réfléchit actuellement à la création d'une asbl pour la protection des chiens de petites tailles qui, selon lui, sont la cible de la majorité des vols. Et il sait qu'il est loin d'être seul dans cette démarche. A la suite du vol de ses chihuahuas, il a créé une page Facebook "Tous ensemble pour retrouver les 9 Chihuahuas à Huy", qui est aujourd'hui suivie par près de 32 000 internautes.

Cette passion pour ces petites boules de poils a parfois des allures d'excès et de démesure, la plupart des propriétaires présents ce dimanche à Huy ne le nient pas. Ils avouent volontiers avoir pour leurs chihuahuas un amour débordant et un attachement très fort, les considérant parfois même comme leurs propres enfants. "C'est notre passion, on ne demande pas aux autres de la comprendre." Et Philippe Ponthir d'ajouter : "Il y a énormément de business autour du chihuahua. C'est au maître de se souvenir qu'il a un chien, pas une peluche ni un objet de décoration."

Tout au long de la journée, une collecte de nourritures et de gamelles a également eu lieu, pour sensibiliser cette fois à l'abandon des chiens et des chats, en ce début de vacances et de transhumances.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK