Cheratte : chancre depuis 40 ans, le charbonnage du Hasard devient un éco-quartier mémoriel

Cheratte : chancre depuis 40 ans, le charbonnage du Hasard devient un éco-quartier mémoriel
4 images
Cheratte : chancre depuis 40 ans, le charbonnage du Hasard devient un éco-quartier mémoriel - © Tous droits réservés

La commune de Visé vient de vendre son ancien charbonnage désaffecté à un promoteur privé pour un million 400.000 euros. A Cheratte, le site minier du charbonnage du Hasard est fermé depuis plus de 40 ans. Mais il fait partie de l’histoire des habitants. Visible depuis l’autoroute, une partie des bâtiments en briques de style néo-médiéval a été classée. L’investisseur immobilier compte les transformer en logements, bureaux, restaurant et salle de sport avec aussi un espace mémoriel. Autour, l’ancienne friche industrielle de 4 hectares va devenir un nouvel écoquartier de 400 habitants.

Reconvertir notre patrimoine industriel

Plus de 4 millions et demi d’euros d’argent public ont été nécessaires pour dépolluer puis aménager à Cheratte, le chancre industriel de l’ancien charbonnage du hasard. Mais pour Cedric Swennen de la SPI, l’agence de développement économique liégeoise, le projet en valait le coût : "ici, un investisseur privé a pu reconsidérer comment reconvertir du patrimoine en le respectant tout en lui permettant de nouvelles fonctions."

La volonté du promoteur privé, c’est de redynamiser le site avec de l’habitat neuf intégré à l’ancien bâti industriel. Régis Ortmans est le directeur liégeois du groupe Matexi : "on ne pourra pas aller dans les galeries du charbonnage mais on verra les anciennes douches, l'ascenseur" qui permettait de descendre les mineurs – ce qu’on appelle la tour Malakoff- avec une construction qui date du début du XXe siècle, avec une poulie qui est une pièce extraordinaire du patrimoine qui n’existe pratiquement plus à part dans la Ruhr."

115 logements sur un site largement verdurisé

Tout autour, la brique sera utilisée pour construire en tout 115 nouveaux logements. L’éco-quartier respectera l’esthétique architecturale des anciens bâtiments du charbonnage. Et sera très verdurisé. "2,2 hectares – donc plus de 50% du site — seront consacrés à des espaces verts y compris un potager communautaire qui sera mis à disposition des riverains mais aussi de l’école avoisinante." Le promoteur espère que le nouveau quartier du charbonnage du Hasard sera achevé en 2027.

Le futur charbonnage du Hasard en chiffres

  • 22.150m² d’espaces verts
  • 250 nouveaux arbres plantés
  • 5 zones récréatives
  • 1 commerce de proximité
  • 400 nouveaux habitants
  • 115 logements : 80 maisons, 35 appartements
  • 288m² d’espace mémoriel dans la Tour Malakoff
  • 2100m² d’espaces pour du coworking/des bureaux
  • 523m² d’espaces de détente et de réunion pour le coworking
  • 3 bar/café/horeca
  • 325 emplacements de vélo
  • 321 places de parkings
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK