Chênée: remise des diplômes aux rhétos après une année mémorable

Chênée: remise des diplômes aux rhétos après une année mémorable
4 images
Chênée: remise des diplômes aux rhétos après une année mémorable - © RTBF

Ce mardi, c'est le dernier jour officiel de l'année scolaire. Et, c'est certain, les élèves s'en souviendront. Surtout ceux qui terminent leurs études secondaires. Nous avons assisté ce matin à la remise des diplômes à l'Athénée Royal de Chênée.

Les élèves étaient impatients ce matin devant l'Athénée. Le directeur rappelle tout d'abord les consignes de sécurité. Ensuite, classe par classe, les rhétos reçoivent leur bulletin de fin d'études. "Je suis un peu stressé mais je suis surtout impatient de découvrir les résultats et de voir comment ça va se passer à l'intérieur" explique Lilian Lefebvre.

C'est un peu triste mais au moins, il y a quelque chose

C'est leur dernier jour, mais c'est une première. Une poignée de professeurs félicitent un à un 175 rhétos. Victoria Demellen reçoit le prix d'excellence. Il y aurait dû y avoir 500 personnes pour l'acclamer. Des parents et des amis. Car ce réfectoire est chaque année transformé pour une belle cérémonie de fin d'année. "C'est sûr que ce n'est pas vraiment ce qu'on espérait en sortant de rhéto" confie Victoria. "Maintenant, on ne peut en vouloir à personne. Il faut relativiser. Ma maman est un peu déçue je crois. C'est un peu triste comme ça mais au moins, il y a quelque chose". Seule, elle s'en va, un petit pincement au cœur.

Pas de bal, pas de voyage, pas de 100 jours, c'est dommage

Lilian Lefebvre s'est mis sur son 31. Il réussit brillamment mais est conscient d'avoir "raté" un truc: "C'est vraiment dommage qu'on n'ait pas pu faire un chouette truc avec un bal rhéto, un voyage rhéto, une soirée rhéto, les 100 jours… mais ici, on est quand même contents de le vivre comme ça, avec les petits mots des professeurs".

C'est un peu triste pour les parents aussi

Une remise des diplômes dont les parents n’auront aucun souvenir. Christine Tyssens, préfète: "C’est un peu triste pour tous ces parents qui n’auront pas la fierté de voir décerner tous ces prix à leurs enfants. Nous, on a quand même essayé de faire un maximum pour ne pas que ces rhétoriciens partent sans rien".

Les 1200 autres élèves ont reçu leurs résultats par la poste. Le Covid-19 aura réussi à réécrire l’histoire.