Bombardés, brûlés, restaurés, exposés à la Cathédrale, des procès de l'époque principautaire

Brûlés, inondés, restaurés, exposés
Brûlés, inondés, restaurés, exposés - © RTBF - François Braibant

Ces dossiers judiciaires exposés à la Cathédrale de Liège sont extrêmement anciens. Ils datent d'avant la Révolution. Ce sont les rescapés du bombardement et de l'incendie des archives à la fin de la guerre. Ils viennent seulement d'être restaurés. 

Le Tribunal de la Chambre Impériale

Sous l'Ancien régime, entre 1495 et 1806, un tribunal suprême siégeait à Wetzlar en Allemagne. Comme les principautés de Liège et de Stavelot-Malmedy dépendaient du Saint-Empire germanique, c'est à lui que s'adressaient nos ancêtres en dernier recours. Tout s'y passait par écrit. Ce tribunal a cessé de fonctionner avec la conquête napoléonienne, en 1806. Au dix-neuvième siècle, tous les dossiers liégeois sont rapatriés.

Malheureusement, le 24 décembre 1944, Liège est bombardée. Les bombes s'écrasent sur les archives de l'Etat à la gare Jonfosse. Justement là où avaient été remisées les papiers de la Chambre Impériale d'ancien régime. Mille dossiers historiques sont détruits. Une grande part du reste est très abîmé. "On voit très bien sur cette liasse calcinée que le papier est fragilisé" explique Laetizia Puccio, des Archives de l'Etat. "Il y a aussi des liasses touchées par l'eau et par la neige. Là, le problème est encore plus grave parce que souvent, l'humidité a collé les pages entre elles."

Des restaurations quasi-miraculeuses

75 ans plus tard, 225 dossiers, soit 25 000 pages, viennent enfin d'être restaurés. Une subvention du Fonds Baillet-Latour a permis de réaliser un travail énorme, minutieux, efficace. Les restaurateurs ont même reconstitué du papier pour remplir les trous des documents. "Ici, vous avez le résultat. C'est un dossier qui avait bien brûlé. On a pu rendre au papier son format d'origine. Et on continue à voir les traces des anciens trous qui ont été comblés. Ces documents sont de nouveau manipulables."

Ces papiers et parchemins sont des trésors pour l'histoire de Liège. Vous verrez le très beau portrait d'un amputé des deux pieds, des arbres généalogiques illustrés, une grande vue de la ville qui a servi pour un procès au XVIième siècle. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK