Acheter une bière ou un verre de vin sur l'aire d'autoroute de Waremme, c'est fini

Comment demander aux automobilistes de ne pas boire quand en même temps les shops d'autoroute vendrent de la bière et du vin ? La sofico, le gestionnaire des autoroutes wallonnes, a décidé d'interdire la vente d'alcool sur les aires de repos. L'interdiction va s'appliquer au fur et à mesure que seront renouvelées les concessions. Au premier décembre le shop et le restaurant d'autoroute de Waremme ne vendront plus d'alcool.

Un Coca pour Sacha, un café pour Carlos, un café aussi pour Henri et un Ice Tea pour Pieter. De l'alcool, aucun des clients que nous avons rencontrés sur place n'en buvait. Aucun non plus ne savait qu'il serait bientôt impossible d'en acheter dans le shop ou le restaurant. Et après l'avoir appris, leurs avis vont de "c'est bien, il y aura moins d'accidents" à "c'est inutile, chacun est responsable de son propre comportement" en passant par "ça ne me fait ni chaud ni froid".  

Une interdiction imposée dans le cahier des charges

"Pour nous" précise Héloïse winandy, la porte-parole de la Sofico,"interdire de vendre de l'alcool sur nos aires d'autoroute, c'est un geste fort à prendre en faveur de la sécurité routière. Il faut savoir que sur nos routes, l'alcool reste l'une des premières causes de mortalité. Et donc nous avons l'occasion, lorsque nous renouvelons les concessions d'aires autoroutières, d'imposer certaines choses dans le cahier des charges. Et ici, le conseil d'administration a imposé que le nouveau concessionnaire de l'aire de Waremme ne puisse plus y vendre d'alcool." 

La Sofico va perdre de l'argent dans l'opération, puisqu'elle touche une part du chiffre d'affaires des shops et des restaurants d'autoroutes en concession "mais la Sofico assume cette perte étant données les retombées positives en termes de sécurité routière".

Le concessionnaire de l'aire de Waremme, c'est la société Total Belgium, qui assume déjà la même interdiction de vente d'alcool à l'aire de Bierges : "Ce sera notre deuxième site autoroutier sans alcool" commente le porte-parole Pascal De Crem. "Précédemment, nous vendions des bières, des petites bouteilles de vin ; ce sont donc des articles qui devront être remplacés par des boissons non-alcoolisées. C'est effectivement du chiffre d'affaires en moins, mais nous en étions parfaitement conscients puisque la condition était clairement exposée dans le cahier des charges." Pas plus que la Sofico, Total n'accepte d'évaluer sa perte de chiffre d'affaires. 

En 2021, plus d'alcool à Hondelange et Sprimont

Cette interdiction de vendre de l'alcool, la Sofico compte l'appliquer dans toute la Wallonie, au fur et à mesure qu'elle renouvellera ses concessions. Prochaine étape en 2021 : l'alcool sera interdit à la vente à Hondelange et à Sprimont. De l'autre côté de la frontière linguistique explique Total Belgium, la Flandre n'interdit pas - ou pas encore - de vendre de l'alcool dans les shops d'autoroute. Et là, Total ne compte rien changer au contenu alcoolique de ses frigos.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK