Bilan : 10 mois après l'ouverture de la salle de shoot de Liège

La salle de shoot de Liège fête bientôt ses 1 an
La salle de shoot de Liège fête bientôt ses 1 an - © Tous droits réservés

Une "salle de consommation", c’est un espace où les toxicomanes sont encadrés et accompagnés dans leur consommation de drogue pour limiter les risques.

Officiellement, la loi belge interdit son existence, contrairement à la France ou au Luxembourg, ou les salles de consommation à moindre risque sont totalement légales. La Belgique en compte une seule et elle est à Liège. Pour Dominique Delhauteur, son responsable, ces disparités entre pays voisins rendent l’échange de connaissances et de pratiques encore plus essentiel. "Le but des collectifs, c’est le partage mais aussi de promouvoir les salles de consommation dans l’espace francophone. Même dans les pays où il y a déjà une légalisation dans certaines villes, il reste parfois des obstacles au niveau local. C’est notamment le cas en France avec Bordeaux et Marseille qui pourraient ouvrir des salles mais il y a une opposition des municipalités. Il faut aider ces partenaires à construire leur dossier", explique le responsable.

10 mois après son ouverture, cette salle de consommation à moindre risque, compte 450 inscrits dont 60% de SDF.

 

Archives : Journal télévisé 02/09/2018

Quelques jours avant l'ouverture, les riverains ont pu visiter la salle de shoot.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK