Bataille des Ardennes: les cendres d'un soldat américain dispersées à Rochelinval

Le 3 janvier 45, ils étaient 800. Deux jours plus tard, ils n'étaient plus qu'une centaine. Le 551ème bataillon d'infanterie aéroporté de l'armée américaine est un de ceux qui a payé le plus lourd tribu à la bataille des Ardennes pendant la seconde guerre mondiale.

Ce bataillon, c'était celui de Richard Dix Field. Lui s'en est sorti en sauvant d'ailleurs un ami. Aujourd'hui, il est décédé et ses cendres ont été dispersées entre Trois-Ponts et Vielsalm samedi lors d'une marche commémorative.

Comme le raconte sa fille, Jenny, c'était une de ses dernières volontés: "Mon père était passionné par ce qu'il a vécu ici. Il savait qu'il avait fait quelque chose de bien. Avant sa mort l'an passé, il m'a dit qu'il voulait qu'une partie de ses cendres reviennent en Belgique et soient répandues à l'endroit où sa compagnie est entrée dans Rochelinval parce que c'est là qu'il a sauvé la vie de son ami. Quand il est revenu avec son ami blessé ici à Dairomont, c'est ça qui lui a probablement sauvé la vie. Voilà pourquoi j'ai avec moi les cendres de mon père, pour les répandre ici, comme ça, il sera toujours avec moi quand je reviendrai en Belgique. Et je reviendrai toujours".

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK