Baignade : Robertville déjà rouvert, Worriken en attente

Un bon nombre de sites et d’attractions qui restaient fermés vont pouvoir rouvrir le 1er juillet prochain. C’est le cas des cinémas, des thermes, des piscines, etc. Et parmi les lieux de baignades, il y a notamment Robertville-les-Bains, en bordure du lac de cette localité. Un site qui fait un peu exception puisqu’il a déjà rouvert le 15 juin dernier et que sa capacité d’accueil est supérieure à la limite de 400 personnes pour les sites extérieurs.

Nous avons surtout dû faire attention aux normes d’hygiène. Au niveau du personnel il y a des gants qui ont été mis à disposition, le port du masque est obligatoire, et maintenant, pour les touristes, il y a vraiment un fléchage qui est à suivre. On essaie au maximum de respecter la distanciation sociale d’un mètre cinquante, que ce soit au niveau de la cafétéria que de la location de bateaux. Il y a du désinfectant aussi qui est mis à disposition partout. Quant à notre capacité maximale, elle a été revue à la baisse. Normalement, une belle journée, on est autorisé à accueillir 1200 personnes mais ici on doit limiter à 600 personnes. Quelque part, on est déjà content d’en avoir 200 de plus ", explique Laurane Reuter, agent d’accueil touristique sur ce site, alors qu’en principe, la fréquentation est limitée à 400 personnes pour les sites extérieurs.

Parmi les centres qui vont pouvoir rouvrir pour la baignade notamment, il y a aussi le centre sportif de Worriken, à Butgenbach, en Communauté germanophone. Certaines activités sportives y ont déjà repris et pour la baignade, les responsables attendent encore des directives du gouvernement germanophone.

On doit penser à différents aspects car nos activités sont assez variées. On a déjà pris quelques mesures concernant nos activités sportives et l’organisation des camps l’été. Depuis la mi-juin, nous avons rouvert notre camping et nos chalets. Maintenant on attend encore des directives précises du gouvernement pour la plage et la zone de baignade. Quant à la limite de fréquentation, ce sera assez facile à organiser mais je crains que les personnes qui ne sauront pas entrer à la plage de Worriken aillent ailleurs le long du lac de Butgenbach. Je crains que cela n’amène un problème avec la circulation des voitures. Réglementer l’accès au lac posera probablement problème durant cette saison ", affirme Bjorn Pfeiffer, le gérant du centre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK