Baelen: La Canardière produit du foie gras pour vos tables de Noël et celles de restaurants étoilés

En Wallonie, 9 producteurs de foie gras se partagent le marché. Les ventes de fin d'année sont évidemment la plus grosse part du chiffre d'affaires de ces artisans. Nous avons poussé la porte de la Canardière à Baelen, entre Verviers et Eupen, une maison qui fournit des restaurants étoilés notamment.

Tout est valorisé dans le canard

La Canardière, c'est le projet de Sylvie Cornet et de son mari. En 2008, ils construisent un hall d'élevage. Ici, ce sont plus de 2000 canards qui transitent par année, 3/4 du chiffre d'affaires se réalise fin d'année.

Dans le canard, c'est comme dans le cochon, tout est bon, tout est valorisé. A côté de l'élevage, Sylvie s'occupe de la vente dans l'épicerie fine et des ateliers cuisine. "Je fais des ateliers culinaires en soirée pour les gens qui veulent des menus complets. Je donne également des conseils. Il n’y a pas une partie non utilisée dans le canard, on transforme tout" explique-t-elle.

Un gavage "respectueux"

Le foie gras, c'est le must pour les fêtes. A la Canardière, cela représente 75% des ventes en foie gras sur l’année. Un foie gras obtenu par un gavage de 9 jours, plus court et plus respectueux.

"Il y a des animaux qui ne sont pas fait pour être gavés. Ceux-là, nous arrêtons et nous ne les gavons pas" précise Sylvie.

Des produits de qualité qui s'invitent sur les tables des restaurants. "On a un restaurant hollandais qui se fourni chez nous et nous en avons même du foie gras qui part pour les États-Unis".

Et cela ne s'arrête pas là, un des chefs étoilés de la région verviétoise vient de signer avec La Canardière.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK