Avec le retour du beau temps, faut-il continuer à nourrir les oiseaux au jardin ?

A  Grand-Axhe, près de Waremme, Gustave Lefebvre adore observer les oiseaux qui fréquentent son jardin.
De la mi-septembre à la mi-avril, plusieurs mangeoires sont disponibles dans sa propriété. L'octogénaire explique: "Je retire les mangeoires parce que les oiseaux sont repartis dans la nature. Il y a beaucoup moins d'oiseaux. Dès que le printemps est là, ils disparaissent, alors je retire les mangeoires".

Continuer à nourrir

Benoît Huc est naturaliste. Il consacre ses temps libres à photographier les oiseaux.
Il vient de publier un livre "Accueillir les oiseaux au jardin".
Malgré le retour du beau temps, il conseille de continuer à les nourrir. Benoît Huc explique: "Pour moi, il n'y a pas de mal de continuer à nourrir au printemps et en été surtout si on utilise des vers de farine qui contiennent des protéines. Les oisillons dans les nids ont absolument besoin de ces protéines pour se développer rapidement. C'est pour cela que les adultes même granivores leur amènent en permanence des insectes".

Des nichoirs faciles à fabriquer

Quelle que soit la période de l'année, l'auteur du livre propose de placer des nichoirs dans son jardin.  Quelques modèles sont disponibles et facilement réalisables. Nous avons demandé à ces élèves qui se destinent à la profession de menuisier de les fabriquer. Michel Brenu, enseignant à l'Ecole Saint-Joseph de Geer, explique: "Pour une catégorie d'oiseaux, on va utiliser certains types de construction et pour d'autres oiseaux plus fins ou plus gros, ce sera encore une construction différente. Le montage reste néanmoins relativement facile".

Placer le nichoir au bon endroit

Une fois construit, le nichoir ne doit pas être placé n'importe où, n'importe comment. "Surtout on va éviter de placer le nid sur une branche. Cela paraît très stable mais un chat ou un autre prédateur peut venir attraper l'oiseau et le manger tout cru. En fait, on place des nichoirs pour aider les oiseaux cavernicoles, c'est-à-dire ceux qui nichent dans les cavités. Les cavités, on en trouvait beaucoup plus avant que maintenant dans les arbres hautes-tiges principalement et aussi dans les murs qui sont de plus en plus rejointoyés aujourd'hui. Donc, il n'y a plus de cavités pour les oiseaux".

Quarante mètres entre les nids

Les élèves ont placé eux-mêmes les nichoirs en tenant compte des consignes de l'auteur du livre. L'auteur du livre publié aux éditions Ulmer poursuit dans ses explications: "Il faut respecter un espace minimum entre les nichoirs selon les espèces car tous les oiseaux ne se supportent pas. Certains sont territoriaux. Une quarantaine de mètres, c'est une distance intéressante à respecter. On va placer le nid dos aux pluies dominantes avec le trou orienté vers l'est là où le soleil se lève".

En tenant compte des conseils de Benoît Huc, vous pourrez pleinement profiter de la présence des oiseaux dans votre jardin. Eux seront ravis de pouvoir bénéficier du gîte et du couvert. A noter également que l'auteur publie, chaque jour, une photo sur son compte Facebook. "Accueillir les oiseaux au jardin" est publié aux éditions Ulmer.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK