Avec la sécheresse, les citernes d'eau presque à sec

Avec la sécheresse, les citernes d'eau presque à sec
Avec la sécheresse, les citernes d'eau presque à sec - © RTBF

Vous êtes nombreux à arroser vos jardins avec l'eau de consommation parfois ou mieux avec l'eau de pluie contenue dans les citernes. Avec la période de sécheresse qui se prolonge, les réserves s'épuisent rapidement.  

Comme tous les matins, Jean-Clair d’Harcour se prépare pour l’arrosage de son jardin.  De l’eau qui provient uniquement de sa citerne d’eau de pluie.  Une citerne de 1500 litres dont le niveau est aujourd’hui particulièrement bas. "Il reste 300 litres peut-être, c'est peu.  Ce n'est pas la première fois, ça s'est déjà passé en 1975 ou 1976.  Il y a 50 ans que j'habite ici, j'ai une sorte de mémoire de cette sécheresse" dit Jean-Clair d'Harcour.

Ce passionné de jardinage est sans doute l’un des rares Wallons à encore disposer d’eau dans sa citerne en provenance de la toiture de sa maison.  Sans précipitations importantes depuis plus d’un mois, les cuves sont vides presque partout.  Mais il est vrai que Jean-Clair utilise l’eau de pluie avec parcimonie. "J'arrose les plantes en pots et en vasques parce qu'elles ont une quantité de terre limitée et donc d'eau limitée, ce qui n'est pas le cas des plantes en pleine terre évidemment.  Celles-ci, ce sont des plantes en pleine terre mais qui ont été replantées cette année-ci, donc il faut les aider à bien passer le cap" explique Jean-Clair.

Ce jardinier de 80 ans n’arrose par exemple jamais sa pelouse.  L’entièreté de sa citerne ne suffirait pas à mouiller la moitié de son jardin.  Il attend donc avec impatience le retour de la pluie et regarde le bulletin météo avec le plus grand intérêt. "J'espère vivement de la pluie, pas moi seulement, je pense que tous ceux qui ont un jardin le souhaitent" dit-il.

Il sait déjà que les pommes de terre de son potager ne seront pas aussi grandes que les autres années.  Mais il préfère économiser l’eau plutôt que de se retrouver à sec et devoir se connecter au réseau de distribution d’eau en plein période de sécheresse. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK