Au CHU, une salle de fitness pour soulager la fatigue d'après-cancer

Le professeur Didier Maquet
Le professeur Didier Maquet - © RTBF - François Braibant

Une salle de musculation et de fitness pour revalider les patients guéris du cancer. Ca se passe au CHU de Liège. Aujourd'hui, la survie après un cancer se compte en années. Mais les symptomes de fatigue chronique sont fréquents. Réhabituer les anciens malades à l'effort physique contribue à les guérir. C'est à ça que doit servir la salle de sport qui vient d'être inaugurée au Blanc Gravier.

Se reposer ne repose pas. Il faut réentraîner le corps

"L'idée de cette salle" explique le professeur Didier Maquet, "c'est de revalider le patient, de le réentraîner à l'effort. C'est une bonne manière de lutter contre les symptômes tardifs liés au cancer. Ce qu'on constate, dans ces fatigues chroniques liées à la maladie, c'est que le repos ne la soulage jamais. 

Et de façon paradoxale, le fait de réentraîner le patient va justement permettre de lutter contre ces symptômes, contre la faiblesse musculaire, et ça va aider le patient dans sa réinsertion socio-professionnelle. 

Donc, dans cette salle, on a des bicyclettes ergométriques, des tapis roulants, des elliptiques, des rameurs, du matériel dernier cri pour l'entraînement des fonctions musculaires des membres supérieurs et inférieurs, un espace de relaxation. Effectivement, c'est une salle de fitness et de musculation, avec du matériel de haute qualité. Avec en plus des kinésithérapeutes, des psychologues, qui sont spécialisés dans l'aide à apporter aux patients après-cancer."

C'est un investissement de 100 000 Euros. Le CHU de Liège compte 3 000 nouveaux malades du cancer chaque année.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK