Athénée de Huy: la mobilisation contre l'arrivée d'une nouvelle préfète se poursuit

L'Athénée de Huy
L'Athénée de Huy - © Google maps

La mobilisation va se poursuivre cette semaine à l'Athénée Royal de Huy. Cette école accueille plus d'un millier d'élèves du primaire et du secondaire. La centaine d'enseignants et de nombreux parents s'opposent à l'arrivée d'une nouvelle préfète

Pourquoi? Parce que cette préfète a fait l'objet d'une sanction administrative pour son comportement et ses problèmes relationnels au sein d'autres établissements scolaires. Mais elle est à nouveau dans les conditions légales pour occuper une telle fonction. Son arrivée à l'Athénée Royal de Huy est prévue le 8 janvier, une date confirmée fin de semaine dernière lors d'une assemblée générale à laquelle ont assisté de nombreux professeurs et parents d'élèves. Des enseignants qui ont à nouveau prévu de se réunir dans le courant de la semaine.

Une affaire qui se politise

Cette affaire fait grand bruit, et elle est en train de se politiser. Lors de l'assemblée générale de la semaine dernière, Christophe Collignon a pris la parole en tant que député-bourgmestre socialiste de Huy, mais aussi en tant que parent d'élève. Il a demandé au préfet coordinateur de relayer l'inquiétude des enseignants et parents auprès de la ministre de l'éducation, Marie-Martine Schyns, qui sera aussi interpellée cette semaine au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles à propos de cette polémique à l'Athénée Royal de Huy, cette fois par le député et bourgmestre empêché de Hamoir, le MR Patrick Lecerf.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK