Meurtre de Valentin: l’unique témoin entendu mais sans apporter de nouvel éclairage

Le procès se poursuit devant les assises de Liège
Le procès se poursuit devant les assises de Liège - © RTBF - A.C.Croufer

Le procès des accusés de la mort de Valentin Vermeesch se poursuit devant la Cour d’Assises de Liège. Plusieurs jeunes Hutois ayant appris d’une manière ou d’une autre, après les faits, que Valentin Vermeesch avait été torturé ont été appelés à la barre. Des témoignages qui ont notamment évoqué la tablette ayant servi à filmer les sévices infligés à la jeune victime. Une tablette remise par la sœur de Killian Wilmet au directeur de son école après avoir appris les tortures subies par Valentin Vermeesch. Plusieurs de ces témoins ont fait part de leur incrédulité lorsque certains des accusés leur ont raconté ce qu’il s’était passé. Des propos qui témoignaient aussi de la minimisation de l’importance des faits par ces accusés.

Durant l’après-midi, c’est Lisa-Marie, l’ex-petite amie de Loïck Masson, qui a elle-même été témoin d’une partie des sévices et est poursuivie devant le tribunal correctionnel, qui a été entendue. Son témoignage n’aura toutefois pas permis d’éclairer davantage le déroulement et la chronologie des faits. La jeune femme, considérée par les experts comme déficiente intellectuelle, a regretté n’être pas intervenue, ce qui lui vaut des poursuites pour non-assistance à personne en danger.

Journal télévisé 07/05/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK