Armistice: les carillons vont retentir en régions liégeoise et verviétoise

La Collégiale Saint-Barthélemy à Liège
La Collégiale Saint-Barthélemy à Liège - © RTBF

A l'occasion du centième anniversaire de l'Armistice de 1918, les carillons vont sonner ce dimanche 11 novembre sur le coup de 11 heures.

A Verviers et à Liège, à côté des commémorations, des concerts de carillon seront en effet organisés, par exemple à l'église Notre-Dame des Récollets à Verviers.

Le carillon qui est directement lié au conflit mondial, comme nous l'explique la carillonneuse Marie-Madeleine Crickboom: "Suite à la guerre de 14-18, les Américains, les Anglais, les Néo-Zélandais ont découvert le carillon en Belgique, ont trouvé que c'était un instrument merveilleux, ont été déçus de la destruction qu'il en a été faite à Ypres, à Dinant, à Leuven, et ont décidé qu'ils allaient reconstruire les carillons dans ces villes mais aussi en construire chez eux, en Amérique, en Angleterre, et en Nouvelle-Zélande. Les cloches sonnent aussi à la fin de la guerre pour annoncer la victoire, la fin de la guerre, et donc le carillon peut en plus évoquer des mélodies soit de l'époque, soit des mélodies qui rappellent la joie de ce moment-là".

Au programme du concert organisé à l'église Notre-Dame des Récollets, différents morceaux de l'époque. Marie-Madeleine Crickboom: "Après la sonnerie de cloches qui dure un quart d'heure, je vais jouer la Suite sacrée de Geert d'Hollander. C'est une création mondiale. Et cette œuvre est inspirée de mélodies grégoriennes qui rappellent la fin de la guerre, notamment la paix. Après, je vais jouer la Brabançonne. Je vais jouer aussi une pièce de Debussy qui évoque aussi le roi Albert et ses soldats. Et puis je vais jouer aussi Quand Madelon ou Tipperary qui sont des musiques qu'on chantait au moment de la guerre 14-18".

Des concerts auront également lieu dans deux églises liégeoises: "A Saint-Barthélemy, après une volée de cloches, il y aura la Brabançonne et l’Ode à la joie. Et à l'église Saint-Jean l’Évangéliste, on jouera des extraits de la Suite sacrée de Geert d'Hollander et également l'Ode à la joie, et d'autres pièces".

Ces concerts sont bien évidemment gratuits. Ils sont à écouter au pied des sanctuaires pour commémorer la fin de la grande guerre.

>> Retrouvez d’autres contenus liés à la Grande Guerre sur le site dédié RTBF.BE/1418.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK