Anthisnes : la nouvelle vie de la Ferme d'Omalius

La commune d’Anthisnes inaugure la ferme d’Omalius.  Voilà qui clôture un projet vieux de vingt ans et qui permet à une bâtisse du 17e siècle de retrouver une seconde jeunesse.

C’est non sans un certain soulagement que Francis Hourant, échevin des Travaux et du Patrimoine de la commune voit aboutir un dossier qu’il porte à bras le corps depuis le départ. Il explique que les habitants retrouvent le centre historique (…) On retrouve les racines, l’histoire. Et si l’on ne sait pas d’où on vient, on ne sait pas où on va, ajoute-t-il pour résumer l’importance de conserver un patrimoine.  La ferme rénovée accueillera l'administration communale et le CPAS.

Un patrimoine qui forge la réputation du village

La commune se réjouit aussi des retombées économiques qui devraient accompagner l’aménagement du site. Avec la Ferme d’Omalius (9 logements sont déjà disponibles et 21 autres sont encore prévus par la société Thomas et Piron) et la Ferme abbatiale Saint-Laurent, c'est un total de 50 logements qui vont pouvoir attirer de nouvelles têtes sur le territoire. C’est excellent pour les écoles et les commerces de proximité souligne Francis Hourant.  Cela représente plus de 150 habitants qui s’installeront dans le cœur du village sans en abimer son architecture.  

La ferme d’Omalius avait été rachetée en 1999 par l’Institut du Patrimoine wallon, aujourd’hui renommé Agence wallonne du Patrimoine, avec pour objectif la restauration et la réaffectation d’un patrimoine classé de grande qualité dans le cadre d’une opération de revitalisation urbaine. 

Des visites ce weekend

 

 

 

 

 

  • Visite de la Maison communale : vendredi 30 et samedi 31 mars de 16h00 à 19h00
  • Visite des logements (restauration de la ferme) Thomas & Piron : vendredi 30 mars de 15h à 19h et le samedi 31 mars de 10h à 17h

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK