Ans: un couvre-feu a été décrété sur la place Nicolaï

Une mesure qui restera en vigueur au moins jusqu'au 15 janvier. Cette décision est soutenue par de nombreux riverains, via le comité de quartier.

Les riverains et commerçants dénoncent en effet les nombreuses dégradations commises ces derniers mois sur cette place Nicolaï. "Il y a eu des plaintes pour dégradation de véhicules, des luminaires cassés, des tags sur les bâtiments communaux, explique Patrice Lempereur, président du conseil de quartier Ans Coteaux. Nous avons constaté qu’il s’agissait de bandes de jeunes venant de l’extérieur, d’autres quartiers de Liège."

Pourquoi la place Nicolaï uniquement ? "Parce qu’il y a des zones d’ombre où il est facile de se réunir. Notamment sur un parking communal, totalement gratuit et un peu isolé."

Ce couvre-feu interdit les rassemblements de plus de trois personnes entre 20h et 6h du matin.

Patrouilles de police renforcées

Les patrouilles de polices ont été renforcées pour veiller au grain. Une mesure temporaire donc, en attendant la construction, l'année prochaine, d'un nouveau commissariat et l'installation de caméras de surveillance sur cette place Nicolaï.

Ans n'est pas la première commune de la Province à avoir adopté une telle mesure. Ça a notamment été le cas à Bassenge, durant l'été. Le couvre-feu concernait les deux places communales. Des dégradations y avaient été constatées de même que des va-et-vient de véhicules qui laissaient penser à du trafic de stupéfiants, dans cette localité proche de la frontière avec les Pays-Bas. Un pays où on ne fait pas pousser que des tulipes…

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK