Ans: Grégory Philippin élu bourgmestre, pacte de majorité entre PS et MR-IC

Grégory Philippin, qui avait succédé à Stéphane Moreau à la tête de la commune suite au scandale Publifin, a réalisé un score personnel de 3 177 voix de préférence. Il devance largement le tête de liste MR-IC Thomas Cialone qui récolte 1 632 voix et son colistier socialiste Walther Herbens et ses 1 476 voix.

Suite aux élections, PS et MR-IC ont signé un pacte de majorité scellant leur union à la tête de la commune d'Ans pour les six années à venir. Cette alliance représente 65% des suffrages exprimés par les Ansois. Dans cette coalition, le partenaire MR-IC n'a obtenu qu'un échevinat dévolu à Anne-Marie Libon en raison du quota féminin désormais d'application au sein des différents collèges wallons.

Fort de ses 16 sièges lui offrant ainsi la majorité absolue, le PS a désiré ouvrir sa majorité comme elle l'a déjà fait lors ces dernières années. Elle a décidé de s'allier à son ancien partenaire de majorité le MR, deuxième force politique de la commune en perte de vitesse (-1 siège) par rapport à 2012.

"Si nous avons décidé de rentrer dans cette majorité malgré un équilibre des forces modifié, c'est avant tout pour poursuivre ce que nous avons entrepris lors de ces sept dernières années et en fonction de ce nouvel équilibre et des nouveaux quotas, nous avons obtenu un échevinat qui sera attribué à Anne-Marie Libon (3ème score MR). Nous avons toute confiance en elle pour cette fonction, elle qui hérite de l'urbanisme, du personnel et de l'informatique", a précisé Jean-François Bourlet, président de la section du MR Ans, président de CPAS et échevin des affaires économiques et de l'urbanisme lors de la dernière mandature.

Thomas Cialone (1632 voix), 1er échevin, en charge de la Culture dans la précédente majorité composée du PS du MR et de RCA-cdH, est le grand perdant dans cette configuration alors qu'il briguait ouvertement le poste de bourgmestre. Il a été désigné président du conseil.

Le nouveau collège sera composé de Grégory Philippin (Bourgmestre), Walther Herben (1er échevin, finances), Nathalie Dubois (Enseignement), Philippe Saive (sport, culture), Anne-Marie Libon, Christopher Gauthy (Affaires Economiques) et enfin Yves Parthoens (CPAS) lequel n'entrera en fonction à ce niveau que le 1er janvier.

Visiblement, l'affaire Publifin n'a pas eu d'impact pour le Parti Socialiste (45,32 %). Pour rappel, le PS remporte 16 siège, soit deux de plus qu'en 2012. Derrière, la liste MR-IC (19,80 %), partenaire de majorité du PS compte 6 sièges. Vient ensuite la liste Ecolo (11,68 %) avec 3 sièges, un de moins que lors des précédentes élections et Défi pour Ans (9,85 %) qui remporte un siège de plus et en compte désormais 2. Le CDH-RCA qui était dans la précédente coalition perd un siège et ne fait que 7,92 % des voix, loin des 13,79 % de 2012. Enfin, sans aucun siège, on retrouve la liste Nation (2,23 %) , la liste PVE (1,83 %) de l'ex socialiste Henri Huygens et la liste WI (1,36 %).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK