Amay: des macarons au fromage de Herve ou au foie gras

 L'artisan enchaîne parfois plus de 30 heures de travail de suite pour répondre à la demande.
L'artisan enchaîne parfois plus de 30 heures de travail de suite pour répondre à la demande. - © RTBF

Le macaron est un produit phare des fêtes de fin d'année. On connait les macarons sucrés à la pistache ou au chocolat, mais une autre tendance émerge: le macaron salé. Un ancien boucher d'Amay s'est lancé dans l'aventure salée, en associant le foie gras ou le fromage. Et, en cette période de l'année, le carnet de commande est très rempli.

Nous nous sommes rendus dans l'atelier de Dimitri Flament. Il nous a expliqué la recette des ses fameux macarons: "Des bonnes amandes en poudre, du sucre glace, et des blancs d’œufs. On a environ 40 à 45 parfums différents dans le catalogue. Pour les fêtes de fin d'année, les produits qui marchent le plus, ce sont les macarons au caramel beurre salé, à la framboise, au chocolat, à la crème de marron, au pain d'épice, ou encore au spéculoos pour les sucrés".

20.000 macarons chaque semaine

Et ce jeudi, la farce de Dimitri Flament est composée de tomates séchées, mais il en produit également à la truffe, au fromage de Herve, ou encore au foie gras, car cet ancien boucher reconverti dans la pâtisserie s'est spécialisé dans les macarons salés: "Je me suis dit, pourquoi pas associer des produits salés dans le macaron? On a fait des tests. De là, l'idée a germé, on a étendu toute la gamme, et ça a plu au public, donc on a continué à en faire".

Et le mois de décembre est le plus chargé de l'année. Près de 20.000 macarons sortent de ses fours chaque semaine. L'artisan enchaîne parfois plus de 30 heures de travail de suite pour répondre à la demande: "Je suis quasi ici jour et nuit. Cela représente 30% de l'année, en gros, pour le mois de décembre".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK