Amay: appel à la population pour désherber les cimetières

La commune de Amay lance un appel à la population pour désherber les cimetières
La commune de Amay lance un appel à la population pour désherber les cimetières - © rtbf.be

"Commune cherche volontaires pour désherber cimetières", c'est presque en ces termes que la commune d'Amay vient de lancer un appel à la population via son site internet.

L'obligation depuis le mois de juin de ne plus utiliser de pesticides dans les terrains communaux rend l'entretien, notamment des cimetières, bien complexe. C'est le cas à Amay où les sept cimetières que comprend l'entité sont littéralement envahis par les mauvaises herbes.

Le personnel communal, en sous- effectif pendant les vacances, est débordé. Un appel aux bonnes volontés a donc été lancé à la population.

Il est vrai que trois fossoyeurs pour sept cimetières c'est peu quand, en plus des enterrements, il faut aussi s'occuper du désherbage pratiqué à la main. La commune a pourtant récemment investi la somme de 53 000 euros pour un désherbeur thermique destiné à d'autres types d'entretien.

Prolifération

Luc Mélon (échevin en charge des cimetières à Amay) :"Il n’y a pas que les cimetières qui doivent être entretenus. Il y a également toutes les propriétés communales. Au même titre qu’un particulier, la commune doit entretenir ses trottoirs, entretenir toutes les plaines de jeux, tous les terrains autour des bâtiments communaux donc, cet engin n’est pas utilisé dans les cimetières".

Suite à cette constatation, un appel est lancé à la population pour lutter contre la prolifération des mauvaises herbes. Comme l'explique Luc Mélon : "Nous avons plusieurs personnes qui se sont proposées. Ce sont des personnes qui, lorsqu’elles viennent se recueillir sur les tombes, arrachent quelques mètres carrés de mauvaises herbes. Il s’agit surtout d’un appel à la responsabilité des gens puisque une tombe est un lieu privé. Les ouvriers communaux n’ont pas légalement le droit d’intervenir sur une tombe privée. Quant aux tombent qui ne sont pas régulièrement entretenues, elles réensemencent régulièrement les allées. Donc, nous sommes dans un cercle vicieux".

L'opposition PS, qui a par ailleurs également voté l'achat du désherbeur thermique, juge désormais celui-ci inefficace et estime que la commune n'assume pas sa mauvaise gestion en la matière. Luc Mélon réagit en disant que "toute proposition venant de l’opposition est la bienvenue et que si ils ont des idées pour plus d’efficacité, il est à l’écoute".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK