Actions climat: Biosp'Hair, une mini-entreprise qui fabrique du shampoing solide

Les jeunes entrepreneurs ont aussi créé leur propre logo. L'entreprise a une durée de vie d'un an.
Les jeunes entrepreneurs ont aussi créé leur propre logo. L'entreprise a une durée de vie d'un an. - © Tous droits réservés

Les étudiants se rassembleront à nouveau pour le climat sur le temps de midi au centre de Liège. Dans certaines écoles, les élèves mèneront plutôt des actions en interne. Certains vont même au-delà en donnant une réelle dimension environnementale à la mini-entreprise qu'ils ont créés au sein de leur école. C'est le cas à l'Institut Sainte Marie de la Providence, à Jemeppe sur Meuse. Une dizaine d'élèves y ont créé Biosp'Hair, une mini-entreprise qui commercialise du shampoing solide.

"Ce sont des shampoings solides qui sont 100 pc bio et naturels. Le premier avantage de ceux-ci, c’est que c’est écologique. Nous les emballons d’ailleurs dans du papier à base de riz donc 100 pc biodégradable, et dans du papier kraft. On essaie de faire sans cesse du zéro déchet. Les caisses pour les dépôts sont donc aussi réalisées avec du carton récupéré", explique Sara, la responsable de la mini-entreprise.

"Grâce à cela, on limite aussi les déchets plastiques vu qu’une brique de shampoing solide est plus ou moins égale à trois bouteilles de shampoing liquide. On peut d’ailleurs dire que l’entreprise marche très bien puisque nous avons déjà presque atteint notre seuil de rentabilité alors que nous avons débuté en octobre", précise Axel.

Une mini-entreprise qui a aussi à cœur d’avoir un volet social… où la dimension environnementale est bien présente également : "On compte reverser 250 euros à une association et on aimerait que ce soit une association qui retire les déchets qui se trouvent dans la nature parce que notre but, c’est de moins en produire et donc aussi d’en enlever", détaille Clémentine, autre membre de Biosp’Hair.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK