Accident de camion à Spa: six mois avec sursis pour les deux gérants de la société de transport

Le Palais de Justice de Verviers
Le Palais de Justice de Verviers - © RTBF - Martial Giot

Six mois de prison avec sursis, c'est la peine principale à laquelle le tribunal de police de Verviers a condamné ce jeudi chacun des deux gérants d'une société de transport de Lommel. En mai 2013, un de leurs semi-remorques avait emprunté la descente de la Sauvenière à Spa, où la circulation des poids lourds est pourtant interdite. Il avait provoqué un accident qui avait entraîné la mort de trois personnes, dont le chauffeur.

Une faute indéniable

Le 7 mai 2013, un peu avant midi, un semi-remorque chargé de terreau dévale à toute allure la descente de la Sauvenière. Ses freins viennent de lâcher. Il a ignoré plusieurs panneaux interdisant cette route aux plus de 7 tonnes. Il en fait 5 fois plus. Dans sa course folle, il percute plusieurs voitures et fauche deux piétons, avant de s'écraser contre une façade. Un des piétons et le chauffeur sont tués sur le coup. L'autre piéton, une septuagénaire, décèdera 2 ans et demi plus tard des suites de ses blessures. Dans cette affaire, le tribunal de police de Verviers a fait droit à 48 constitutions de partie civile.

Le semi-remorque n'était pas en ordre

La faute du chauffeur est indéniable. Le tribunal l'a reconnu, mais il a estimé que ses deux patrons étaient aussi responsables, contrairement à ce qu'ils avaient tenté de soutenir. Le semi-remorque n'était en effet pas en ordre, ni administrativement, ni techniquement. Les deux gérants écopent chacun principalement de 6 mois de prison avec sursis, de 6.000 euros d'amende et de 3 mois de déchéance du droit de conduire.

Sur le plan civil, le tribunal a condamné solidairement les deux gérants et leur société. Le débat sur les dommages et intérêts aura lieu ultérieurement devant ce même tribunal.

Le délai pour faire appel du jugement rendu ce jeudi est de 40 jours.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK