AB Inbev livre Delhaize par train, mais pourquoi Spa Monopole ne le fait pas?

AB Inbev livre Delhaize par train mais pourquoi Spa Monopole ne le fait pas ?
AB Inbev livre Delhaize par train mais pourquoi Spa Monopole ne le fait pas ? - © Delhaize

Un premier test de liaison ferroviaire entre la brasserie d'AB Inbev à Jupille et le centre de distribution de Delhaize à Ninove, en Flandre orientale, vient d'être réalisé. D'autres suivront pour rendre cette liaison très régulière. A long terme, cela pourrait permettre de désencombrer les routes à hauteur de 5000 camions par an. Une solution qui pourrait inspirer d'autres entreprises.

Une infrastructure inexistante

Mais ce n'est pas le cas de Spa Monopole. Le minéralier spadois a déjà envisagé un transport de sa production par le rail, c'était il y a quelques années, mais depuis, la réflexion n'a guère évolué.

Ce projet de liaison ferroviaire avec Spa Monopole revient sur la table tous les cinq ou six ans mais en reste là. Il n'y a actuellement pas de projet, confirme le porte-parole du groupe Spadel. Un statut quo que l'entreprise justifie notamment par la nécessité de respecter des délais de livraison très courts pour certains fournisseurs et par l'infrastructure inexistante pour desservir certains clients, notamment aux Pays-Bas.

Un projet avait pourtant été étudié il y a une dizaine d'années mais il se heurtait à une importante difficulté : le seul emplacement possible pour l'infrastructure ferroviaire est situé du mauvais côté de l'usine. Il aurait donc fallu revoir complètement la manutention des palettes de produits finis.

Infrabel demande une participation 

Peu de chance qu'un tel projet voit le jour prochainement, d'autant qu'une autre règle a changé. Elle concerne Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire belge.

"Nous sommes une entreprise publique donc dès l’instant où on parle d’un raccordement à une entreprise privée, ce n’est plus du service au public. Notre politique a donc changé. Nous demandons maintenant aux entreprises de prendre en charge une partie des frais. Infrabel paye l’aiguillage mais le reste doit être pris en charge par l’entreprise" explique Frédéric Sacré, porte-parole d'Infrabel.

Et ça, à Spa, cela pourrait coûter très cher.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK