A Verviers, l'échevin Chefneux menacé

Dans le cadre blanc : l'échevin Jean-François Chefneux
Dans le cadre blanc : l'échevin Jean-François Chefneux - © RTBF - François Braibant

Un échevin a été menacé hier (jeudi) à Verviers. Jean-François Chefneux est membre du parti "Nouveau Verviers". A ce titre, il participe à la nouvelle majorité que met en place la socialiste dissidente Muriel Targnion. Hier, en fin de journée, un individu a eu des gestes menaçants envers lui. Il a déposé plainte. Il est persuadé que l'incident est lié aux récents événements politiques verviétois qui doivent aboutir à l'éviction du président du CPAS Hasan Aydin. 

"Il a porté la main au niveau de son cou"

"Pour la première fois de ma vie alors que ça fait quinze ans que je travaille comme avocat, c'est comme échevin que je viens d'être menacé. En quittant mon bureau, quelqu'un a eu l'attention attirée par mon visage qu'il avait manifestement reconnu. Il a eu un geste en portant la main au niveau de son cou, un geste que j'ai lu comme un geste de menace. Et puis il est parti en voiture en me lançant un reagrd haineux et un grand doigt d'honneur.
Ce sont des signes qui ne trompent pas. C'est la démonstration d'un climat de pression. Je ne connais ce bonhomme ni d'Eve ni d'Adam, je ne l'ai jamais croisé. Je voudrais bien savoir comment il a fait pour me reconnaître en une fraction de seconde. C'est un peu inquiétant ce climat qui règne pour l'instant à Verviers." 

L'échevin a déposé plainte

Nous avons demandé à Jean-François Chefneux s'il était sûr de ne pas avoir coupé la route en voiture à cet homme qui l'a menacé. Il nous a répondu que c'était impossible, que l'incident avait eu lieu alors qu'il était à l'arrêt à la sortie du parking. Il ne croit pas non plus que l'incident soit lié à son métier d'avocat : il y a longtemps qu'il ne s'occupe plus d'affaires pénales. Pour lui, ces menaces sont liées aux récentes affaires politiques verviétoises. 

L'échevin Chefneux a déposé plainte. Il avait pu prendre en photo la voiture avec une partie de la plaque d'immatriculation. Il a pu fournir une description de l'individu. Il nous rapporte que la police semble avoir identifié le suspect.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK