A Trooz, le manoir de Péry est voué à la démolition

Manoir de Péry
Manoir de Péry - © RTBF

Des milliers de personnes y ont fêté un mariage ou participé à des dîners d'affaires: Sur les hauteurs de Trooz, le manoir de Péry est voué à la démolition. Le nouveau propriétaire des lieux, une société flamande, y a un projet. Un avis à la population vient d'ailleurs d'être publié et une réunion d'information préalable à l'étude d'incidence aura lieu le 21 avril prochain. Ce promoteur anversois veut effectivement raser ce petit château du 19ième siècle et y aménager une résidence service de 50 logements, un immeuble de 25 appartements, une salle bien-être, une brasserie, le tout dédié aux personnes âgées. Cette société flamande exploite déjà ce concept en Flandre, mais c'est son premier projet sur le sol Wallon. La commune de Trooz attend d'en découvrir les détails sur plans, mais elle n'est pas opposée à l'idée. D'autant qu'il n'y a actuellement qu'une résidence-services dans la commune et même aucune maison de repos. Mais les autorités communales promettent d'être attentive aux répercussions de ce projet en matière de circulation et d'évacuation des eaux notamment. Et évidemment, pas question de bétonner le parc de 3 hectares qui entoure la demeure. Certains arbres "remarquables" sont de toute façon protégés de l'abattage par la Région Wallonne. Pour l'anecdote, un des derniers propriétaires à avoir occupé ce manoir est l'ancien patron de l'usine Piedboeuf, devenue depuis AB Inbev, géant mondial de la bière. Les futurs résidents trinqueront peut-être à sa mémoire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK