A Theux, Philippe Boury passe la main, le coeur gros

Philippe Boury ne sera bientôt plus bourgmestre de Theux
Philippe Boury ne sera bientôt plus bourgmestre de Theux - © Vedia

Philippe Boury passe la main. Dès ce lundi soir, le libéral ne sera plus bourgmestre de Theux. Il a dû choisir entre sa fonction de Maïeur, qu’il occupe depuis 2004 et son poste au comité de direction de la société wallonne des eaux (SWDE).

C'est une conséquence du scandale Publifin et du décret wallon sur la bonne gouvernance, adopté dans la foulée. Au conseil communal de ce soir, le premier échevin Didier Deru sera donc officiellement nommé bourgmestre à la place du bourgmestre.

"Victime collatérale"

Un moment difficile pour Philippe Boury qui ne cache pas sa tristesse et son incompréhension. Pour lui, cette mesure de décumul est une réaction " épidermique " à l’affaire Publifin. Il se considère comme une victime collatérale de ce dispositif qui selon lui " est allé trop loin ". " Je ne vois pas en quoi cela va ajouter le moindre iota à la transparence de la vie publique à Theux ", dénonce le futur-ex bourgmestre.

Cumuler ? Parfois, "un atout énorme"

Philippe Boury estime, bien au contraire, qu’occuper un poste à responsabilité dans une société publique et un mandat communal en parallèle, présente de nombreux avantages. " On a ainsi la chance de connaître énormément de domaines de la vie publique comme les marchés publics ou la législation ", argumente-t-il. 

Celui qui occupe le poste de bourgmestre depuis 14 ans ne compte pour autant pas se désengager de la vie theutoise. Il poussera la liste IFR (" intérêts franchimontois réunis "), à tendance libérale. Il continuera aussi à s’impliquer pour la foire médiévale et dans " des tas d’associations ". Dans tous les cas, il veut le faire savoir : si on lui demande son avis, il le donnera toujours, " avec grand plaisir ".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK