A Liège, un Français a reçu deux convocations pour les Européennes… Mais voter deux fois, n’est-ce pas interdit ?

Scrutin européen: quelles dispositions pour éviter le double suffrage? (illustration)
Scrutin européen: quelles dispositions pour éviter le double suffrage? (illustration) - © Jonas Hamers / ImageGlobe - BELGAIMAGE

A moins de deux semaines des élections, un Français de la région liégeoise vient de recevoir deux convocations pour les élections européennes, l’une pour voter pour les listes belges dans la commune où il habite, l’autre pour voter au consulat pour les candidats qui se présentent dans l’hexagone. Nous avons tenté de comprendre.

En principe, voter deux fois, c’est interdit. Alors ce Liégeois d’origine française a été surpris de recevoir deux convocations pour le scrutin européen : « J’en ai reçu une par la poste de la commune pour aller voter pour les européennes en Belgique. Et une convocation par mail m’invitant à aller voter pour les listes françaises au consulat ». Avec prière de se munir, là, de son passeport, ici, de sa carte de résident.

Des dispositions existent, pour éviter le double suffrage : au début avril, les autorités belges ont dû transmettre aux autres pays des listes de ressortissants étrangers qui se sont inscrits sur les listes électorales locales. Ce que notre homme a fait. Mais comme il souhaite continuer à participer à l’élection du président de la république, il a demandé à rester sur les listes électorales consulaires. Ce qui est tout à fait permis.

Néanmoins, sa convocation « française » devrait, le dimanche, être déclarée non valide, sur base des échanges de fichiers électroniques. C’est du moins ce que certifie l’ambassade.

Quoi qu’il en soit, de son côté, notre électeur n’a lui pas l’intention d’aller voter deux fois…

A l’inverse, devez-vous vous inquiéter si vous n’avez pas reçu votre convocation ?

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK