A Liège, sur la passerelle, un appareil à compter les vélos

Combien de vélos passent chaque jour sur la passerelle au centre de Liège ? Plusieurs centaines ! Si vous avez envie de connaître le chiffre exact, allez-y voir. Ce vendredi, à hauteur de l'arrêt de bus côté Grand-Poste, la Ville vient de faire placer un appareil à compter les cyclistes.

Cette grande boîte placée en hauteur montre deux chiffres de chaque côté : au-dessus le nombre de cyclistes du jour, dessous le nombre de cyclistes passés dans l'année. Quand nous nous y sommes rendus, l'appareil était installé depuis une paire d'heures et le compteur dépassait déjà les trois cents.

L'appareil fonctionne bel et bien. Plusieurs cylistes nous ont aidés à faire le test. Passez devant lui avec un vélo et vous verrez le chiffre monter. Le détecteur ne les confond pas avec les piétons.

"Le but, c'est de pouvoir quantifier le flux de cyclistes" explique l'échevin de la mobilité Gilles Forêt, qui précise que même si ce chiffre-là n'est pas visible, l'appareil compte aussi les piétons. "Ici on les compte sur un axe principal, la passerelle, mais on va aussi en déployer d'autres sur la ville. Celui-ci est le premier et il y en a un deuxième du côté des Guillemins". Dans son post Facebook, l'échevin expliquait que les données serviraient à "affiner les analyses en matière de mobilité", que montrer les chiffres peut "motiver les piétons et les cyclistes en créant un sentiment d'appartenance à une communauté [...] en montrant que de nombreux citoyens optent pour la marche ou le vélo".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK