A Liège, le mouvement Demain accueille le parti Pirate sur sa liste aux élections régionales

A Liège, la liste Demain a présenté ses 26 candidats au scrutin régional. Avec un slogan: écologie - socialisme - démocratie. Fondé en 2017, le jeune mouvement présente sa liste seulement dans deux arrondissements en Wallonie: à Liège et en Hainaut, dans la région du Centre. Aux élections régionales, La formation de gauche rouge-vert se présentera  donc "seule" à Liège, en tout cas sans les verts. Le mouvement ne s'est pas associé à Ecolo comme il l'a fait lors des élections communales à Liège sur la liste Vert Ardent. Elle a aujourd'hui obtenu les 400 signatures nécessaires pour présenter sa propre liste au scrutin de mai prochain. Une liste sur laquelle Demain a invité un représentant du petit parti Pirate qui n'a pu collecter un nombre suffisant de signatures pour présenter sa liste. 

 Une sécurité environnementale inspirée de la Sécurité sociale

Parmi les trois priorités de Demain, figure d'abord l'alliance de l'emploi et de l'environnement. Le mouvement prône la création d'une "régie ensemblière": en gros, il s'agit d'un système inspiré de la Sécurité sociale qui allie toutes les compétences politiques qui concernent à la fois l'emploi et l'environnement. Et ce dans le cadre d'une politique à long terme pour  au moins 15-20 ans. 

La création d'un parlement d'élus tirés au sort

Deuxième priorité pour Demain, la création d'un parlement des citoyens. Les élus de cette seconde assemblée délibérative seraient tirés au sort et renouvelés tous les deux ans. Avec un seul mandat possible. Le mouvement veut aussi proposer au citoyen un accès gratuit de base pour l'eau, le gaz et l'électricité.  

A Liège, la liste Demain, est emmenée par un formateur syndical, Didier Brissa. La moitié des candidats sont originaires de la société civile dont notamment un ancien sidérurgiste, un demandeur d'emploi ou une costumière. Coincée entre Ecolo, le PTB et le PS, la petite liste espère décrocher peut-être un élu aux régionales. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK