À la Fabrique Nationale, une grève avant la grève

À la Fabrique Nationale, une grève avant la grève
À la Fabrique Nationale, une grève avant la grève - © Tous droits réservés

Les relations syndicales sont décidément extrêmement tendues au sein de la FN à Herstal. Les ouvriers affiliés à la FGTB viennent de décréter en arrêt de travail de 24 heures, ce mardi. C’est la suite d’un incident au sein d’un atelier de montage. Un travailleur, délégué CSC  à mi-temps, a récemment écopé d’un "rapport qualité" négatif. Il a accusé ses collègues FGTB de l’avoir saboté, et il a proféré des menaces physiques. La FGTB souhaite, comme c’est l’habitude en pareil cas, que l’intéressé soit non pas sanctionné, mais déplacé à un poste où il n’aurait plus accès à des armes.

La FGTB interpelle l’administrateur-délégué à ce propos,  et envisage, après la grève générale nationale de ce mercredi, de faire tourner l’usine au ralenti, sans pointage, jeudi et vendredi, si les mesures adéquates à son estime ne sont pas prises.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK