A Cointe, volée de bois vert des riverains contre un projet de parc habité

A Cointe, volée de bois vert des riverains contre un projet de parc habité
A Cointe, volée de bois vert des riverains contre un projet de parc habité - © Tous droits réservés

A Cointe sur les hauteurs de Liège, un vaste projet immobilier d'une centaine d'appartements provoque la mobilisation des riverains. Il faut dire que ce "parc habité" nécessiterait l'abattage de plusieurs centaines d'arbres.

Il y en a actuellement mille deux cents dans ce petit bois, des chênes, des hêtres, des tilleuls, certains vieux de deux cents ans, qui couvrent plus de trois hectares (ancienne propriété de la famille de Laminne de Bex). Bref un poumon vert à deux pas du boulevard Kleyer. Le site est fréquenté par de nombreux riverains et c'est devenu un terrain d'aventure pour les enfants. Mais d'ores et déjà, plusieurs dizaines de ces arbres ont été marqués pour être abattus. 

Ce n'est pas la première fois que le site est convoité par le promoteur (la société Général Construction). Par le passé, il y a déjà eu deux autres projets immobiliers, mais aucun n'a abouti, car le voisinage s'y était déjà farouchement opposé. Des riverains qui se mobilisent donc à nouveau, notamment sur les réseaux sociaux, et ils comptent bien se faire aussi entendre mardi prochain (1é novembre), lors d'une réunion d'information prévue dans le cadre de l'étude d'incidence.

Le dossier se politise 

A Liège, des conseillers communaux (Louis Maraite du MR et Quentin Le Bussy de Vert Ardent) s'opposent ouvertement à ce projet. Quentin le Bussy et son mouvement éco-citoyen ont d'ailleurs transmis une question écrite au bourgmestre de Liège "Il est urgent que la ville finalise son Schéma de Développement Communal. Cette feuille de route permettrait de tuer dans l'oeuf un projet immobilier comme celui-là.  D'autant qu'il est aussi en contradiction avec le projet de ville qui  prévoit la plantation de quatre mille arbres dans les cinq ans à venir pour lutter contre le réchauffement climatique"      

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK