700 personnes réunies à Liège, en hommage à George Floyd

Un hommage à George Floyd, à près de 4000 kilomètres de Minneapolis. Plusieurs centaines de personnes se sont réunies ce samedi après-midi devant la gare des Guillemins à Liège, en réaction à ce crime raciste commis par un policier aux Etats-Unis.

Coronavirus ou pas, il fallait qu’on soit là aujourd’hui pour montrer notre indignation

Alors que l’épidémie de coronavirus est toujours active, ce rassemblement était officiellement interdit. Il a pourtant été toléré par les autorités liégeoises. Seuls des policiers en civil surveillaient le déroulement de la manifestation. " Coronavirus ou pas, il fallait qu’on soit là aujourd’hui pour montrer notre indignation", estime Alice.

Quelque 700 personnes, dont la très grande majorité portait un masque, ont répondu à un appel à manifester lancé sur Facebook. Un hommage à George Floyd cet homme noir américain, étouffé sous le genou d’un policier et dont la vidéo de l’agonie a fait le tour du monde.

Manifestation anti-racisme dans le monde, dans notre JT 19h30 de ce samedi :

3 images
"Black lives matter", "I can't breathe", quelques-uns des slogans scandés par les manifestants © RTBF

La sensibilité n’a pas de frontière

" Qu’on vive à Liège, Kuala Lumpur ou Tokyo, la sensibilité n’a pas de frontière ", soutient Mata, un manifestant. " Aujourd’hui il est normal de témoigner notre solidarité avec la famille de la victime ".

Pour lui, comme pour beaucoup d’autres, ce rassemblement est aussi l’occasion de dénoncer un racisme au quotidien. " Evidemment, ça m’est déjà arrivé de sentir du racisme venant de policiers mais pas seulement. A l’école, venant de professeurs ou de camarades de classe… En général ça n’est pas un racisme politisé mais c’est dû à l’ignorance. "

Un ressenti que partage Alya, une très jeune manifestante. " J’ai une maman blanche et un papa noir. En tant que fille à moitié noire je sais que je devrais deux fois plus me battre qu’une fille blanche pour obtenir les mêmes privilèges et ça m’attriste beaucoup. Ça n’est pas une impression c’est une réalité. "

I can’t breathe

Les manifestants ont observé une minute de silence, en hommage à George Floyd. Ils ont ensuite posé un genou au sol en scandant " I can’t breathe ", " je ne peux pas respirer ", les dernières paroles de la victime.

Pour finir, quelque 300 personnes ont pris la direction du palais de justice de Liège, malgré l’interdiction de défiler. La manifestation s’est déroulée dans le calme, sans débordement.

3 images
700 peronnes réunies à Liège, en hommage à George Floyd © RTBF
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK