45 kg de déchets en moins par an et par habitant à Verviers depuis les conteneurs à puces : voilà pourquoi

La quantité de déchets produite par les verviétois a globalement diminué.

Deux ans après le passage du conteneur à puces, la ville de Verviers fait le bilan de sa politique des déchets. Et le premier constat qu’elle tire, c’est qu’un ménage sur deux n’a pas dépassé le quota d’ordures prévu.

Il y a également une partie de cette diminution qui vient de la sortie des gros commerçants des statistiques de la ville.

 

2 images
Deux ans après le passage du conteneur à puces, la ville de Verviers fait le bilan de sa politique des déchets. © RTBF – Olivier Thunus

►►► A lire aussi : Adieu sacs payants, bonjour conteneurs à puce à Verviers le 1er janvier 2020


L’échevin de la propreté Jean-François Chefneux explique les raisons de cette diminution : "Les Verviétois ont, par habitant, diminué leur production de déchets de 45 kg. On venait de 280 kg par an et par habitant. Alors comment ont-ils fait ? Il y a manifestement des modifications dans le comportement des Verviétois qui ont moins produit de déchets, qui ont peut-être été plus regardants au niveau des achats et au niveau du gaspillage pour essayer de ne pas avoir à repayer une taxe complémentaire et d’essayer, au contraire, de rester dans les forfaits qui leur ont été attribués. Il y a également une partie de cette diminution qui vient de la sortie des gros commerçants des statistiques de la ville, car ces gros commerçants ont été invités à recourir au privé pour l’évacuation de leurs déchets".


►►► A lire aussi : Des patrouilles mixtes à l’assaut des poubelles abandonnées à Verviers


La quantité de déchets a globalement diminué à Verviers, mais il reste un problème : celui des encombrants déposés "à la pirate" sur le trottoir qui, eux, ont augmenté.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK