40ème édition de l'aquacarnaval d'Hamoir

150 personnes ont fêté le carnaval dans l'Ourthe ce dimanche après-midi entre Bomal et Hamoir. C'était la quarantième édition de l'aquacarnaval. Une manifestation qui est à la fois sportive et festive.

Ca se passe tous les ans début mars. Pour les sportifs, c'est une compétition de nage en eau libre. Les autres nagent ou descendent les neuf kilomètres de rivière sur des radeaux décorés et parfois équipés de quelques bouteilles.

De l'alcool pour "résister au froid"

Ce dimanche, l'aquacarnaval s'est déroulé sous la pluie et dans l'eau froide. Comme l'explique Dominique Jean-Gilles, du club de plongée d'Aywaille qui organise tous les ans ce carnaval aquatique, les nageurs sont équipés pour résister au froid : "Ils ont des combinaisons hypothermiques, ce sont tous des nageurs, des plongeurs, des spéléologues, des gens qui ont l'habitude des eaux froides, ils bougent, donc ils n'ont pas froid et puis certains ont aussi un peu d'alcool avec eux pour résister."

"Mes collègues ont un peu picolé dans l'eau" explique une nageuse déguisée en Pikachu. Elle est venue de Waremme. "On a chanté, on s'est bien amusés." "Je suis frigorifié" explique le jeune homme qui l'accompagne. "En plus j'ai perdu une palme." Ce jeune homme est lui aussi déguisé : par-dessus sa combinaison de plongée, il a enfilé un pyjama Batman.

"Certains boivent un coup en descendant" raconte cet autre participant, un habitant de Grâce-Hollogne, âgé de 68 ans. Lui porte un costume taillé dans un drapeau américain.  "C'est facile. Ils ont une bouteille. Ils ouvrent le bouchon. Ils boivent un petit coup. Ils referment. Et hop."

Comme tous les ans, la majorité des participants de cet aquacarnaval étaient venus des Pays-Bas.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK