38 kilomètres en 9 minutes entre Maastricht et Liège: "Le vol le plus court et le plus anti-écologique du monde"

L’aéroport de Liège accueille-t-il le vol fret le plus anti-écologique du monde ? C’est le mouvement Demain qui pose la question, après avoir appris l’existence d’un vol Maastricht-Liège, soit un vol de 38 kilomètres, qui prend 9 minutes…

"Il s’agit, à notre estime, sans doute du vol le plus court et donc le plus anti-écologique du monde", juge Pierre Eyben du mouvement Demain, "Il a lieu probablement toutes les semaines pour ramener un avion depuis Maastricht sur Liège avant que celui-ci ne décolle pour aller au Mexique. Qatar Airways explique que c’est pour des raisons techniques, parce qu’il a un client qui veut être absolument livré à Maastricht alors que l’aéroport de Maastricht n’est pas adapté pour ça."

Dans les faits, la Société Wallonne des Aéroports (SOWAER) nous indique que ce vol aurait eu lieu à quatre reprises depuis le 1er août 2019, soit en un peu plus de trois mois. Bien que cela reste interpellant, il ne s'agit donc pas d'un "saut de puce" hebdomadaire.

Problème d'envergure européenne

Demain a aussi découvert que le cas n’était unique. Il note, par exemple, deux vols entre Liège et des aéroports allemands, longs d’une soixantaine de kilomètres pour l’un et de 120 pour l’autre.

"Nous, ce qu’on veut dénoncer, c’est le principe même de ces sauts de puce et puis, de manière plus générale, un mode transport du fret par avions qui est absolument anti-écologique.", précise Pierre Eyben.

Serait-il possible d’interdire aux compagnies d’avoir de telles pratiques ? La réponse de Pierre Eyben : "On pense que, à travers ses aéroports, la Région wallonne pourrait faire quelque chose, mais il est clair que c’est un combat sur lequel elle devrait s’engager au niveau européen."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK