300 épicéas abattus au château de Jehay à cause du scolyte, l'insecte "tueur" d'arbres

300 épicéas abattus au château de Jehay à cause du scolyte, l'insecte "tueur" d'arbres
300 épicéas abattus au château de Jehay à cause du scolyte, l'insecte "tueur" d'arbres - © E.Abad-Perick

La province de Liège a décidé d’abattre un peu plus de 300 arbres concernés par une attaque de scolytes dans le parc du château de Jehay. Le " scolyte ", c’est cet insecte de la famille des coléoptères, appelé aussi " ravageur ". Il mesure quelques millimètres à peine. Il se reproduit sous l’écorce des épicéas pour finir par causer irrémédiablement leur mort. "En temps normal, les arbres contaminés sont des arbres affaiblis mais depuis le début de l’été dernier, les scolytes s’attaquent également aux arbres sains." explique dans un communiqué, la province de Liège. "A l’heure actuelle, le seul moyen efficace d’enrayer la prolifération et les attaques des épicéas, c’est d’empêcher le scolyte de finir son cycle de reproduction et, dès lors, d’abattre et d’évacuer hors zone tous les arbres infestés."
Pour les autorités provinciales, les arbres représentent un réel danger : fragilisés à la base du tronc, ils risquent en cas de grand vent, la perte de branches voire une rupture du tronc.
Un premier permis d’abattage a été sollicité et octroyé pour deux zones du domaine de Jehay. Il concerne 180 arbres. Les 22 hectares du site du château de Jehay comptent plusieurs milliers d’arbres. Dont 7 hectares accessibles au public.
Les travaux devraient débuter dans les prochains jours. La province de Liège souhaite qu’un comité d’accompagnement étudie et mette en place un plan de gestion et de reboisement du site du château de Jehay.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK