30 ans après sa mort, Simenon reste d'actualité

30 ans après son mort, Simenon reste d'actualité
30 ans après son mort, Simenon reste d'actualité - © Presses de la Cité

Il y a 30 ans, dans la nuit au 3 au 4 septembre disparaissait Georges Simenon. Aujourd’hui encore, les chiffres liés à Simenon donnent le tournis : 193 romans, 3500 traductions, 27 pseudonymes, plus de 500 millions d’ouvrages publiés dont bien sûr, de nombreux romans policiers.

Aujourd’hui, la concurrence est rude, vu le grand nombre de romans policiers édités chaque année.
Mais le père de Maigret semble toujours avoir la cote en librairie et notamment avec une réédition de ses mémoires.


De romancier à "sans profession"

Dans ses "Mémoires intimes", rééditées en cette rentrée de septembre, Simenon renoue avec l’écriture.
Lui, si prolifique, qui pouvait rédiger un roman en quelques heures, avait arrêté d’écrire en 1972.

A cette époque, il remplace la mention "Romancier" sur son passeport, par la mention "Sans profession".
Pendant 10 ans, il n’écrit plus mais confie sa vie, ses souvenirs, ses préoccupations à son magnétophone. Et quelques mois plus tard, en 1980, il s’attelle à ce qu’il sait être son dernier ouvrage : ses mémoires.
Il s’adresse en quelque sorte à sa fille Marie Jo. La jeune femme s’est suicidée à 25 ans, d’une balle en plein cœur. Ce livre, c’est une sorte de confession. Une confrontation avec cette vie d’argent, de loisirs, qui ont peut-être fragilisé davantage encore la jeune femme mélancolique.
En 1940, Simenon avait déjà confié sa vie à un ouvrage. Il se croyait condamné à la suite d’une erreur de diagnostic… "Je me souviens" revenait sur ses racines et ses origines, mais pas encore sur le succès mondial qui fut le sien.

Les éditions Omnibus ont également publié au début de l’année "Tout Maigret" en 10 volumes avec des préfaces inédites élaborées par des connaisseurs de l’œuvre de Simenon et du personnage de Maigret. Elles ont également publié "Maigret, traversées de Paris", et "Simenon, le bonheur à La Rochelle" avec la complicité d’un autre expert de l’œuvre et de la vie de Simenon, le scénariste et biographe belge Michel Carly.
 

"Mémoires intimes" de Georges Simenon, aux éditions Presses de la Cité

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK