30.000 tonnes de sel constituent à Amay le stock commun de 81 communes

Les premiers flocons de neige sont annoncés pour jeudi et qui dit neige, dit froid. Et donc difficultés sur les routes. Les services d'épandage vont donc reprendre un service actif. En province de Liège, 73 communes sont associées avec la Province et 8 communes luxembourgeoises pour mutualiser un énorme stock de sel de déneigement. Il est situé à Amay et c'est là qu'elles ont à disposition 30.000 tonnes de sel.  

Ce n'est pas encore le rush hivernal mais au dépôt de sel d'Amay, tout est prêt. "Les communes peuvent approvisionner leurs stocks de manière tout à fait tranquille, en fonction d’une rigueur qu’on n’a pas encore, et dès qu’on va avoir les premiers gels et les premières chutes de neige, là on va rentrer dans un autre système, détaille Michel Maréchal, inspecteur général du département infrastructure et environnement de la Province de Liège. On va pouvoir alors approvisionner les communes de manière beaucoup plus importante et beaucoup plus continue. Là c’est une véritable file de camions, en fonction des besoins des communes. Et alors nous mobilisons aussi les équipes provinciales le soir, le samedi et le dimanche si c’est nécessaire."

Du sel allemand et chilien

Cette centrale d'achat, pour les communes, c'est 750.000 euros d'économie depuis 2011. Et disposer d'une assurance d'avoir du sel en suffisance pour passer l'hiver, c'est un vrai plus. Didier livre le sel dans plusieurs communes, et pour lui, le travail ne manque pas : "Pour le moment, je vais à Saint Nicolas. J’ai été à Martelange, à Rendeux, à Sainte-Ode. En général, l’année passée c’était bien planifié dans le chef des communes même si de temps en temps il y a l’une ou l’autre demande urgente. L’an dernier, je suis venu une cinquantaine de fois au dépôt d’Amay."

Avec ce sel venant d'Allemagne et du Chili, les communes sont donc prêtes à affronter l'hiver. A Liège par exemple, 114 agents et 22 véhicules sont mobilisés. Au niveau de la Région wallonne, 49.000 tonnes de sel sont déjà disponibles pour les autoroutes et les nationales. 1.200 personnes et 660 véhicules sont mobilisables.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK