25 millions d'euros à investir pour la Cité de l'Espoir

Eric Gava, directeur de la Cité de l'Espoir
Eric Gava, directeur de la Cité de l'Espoir - © François Braibant

À Dison, la Cité de l'Espoir veut se reconstruire et se réorganiser entièrement. L’institution accueille plus de 300 personnes handicapées dans des conditions d'hébergement qui, aujourd'hui, ont fait leur temps. C’en est assez des longs couloirs, des dortoirs à plusieurs lits et des salles de bains à deux baignoires selon Eric Grava, directeur de la Cité de l'Espoir : " C’est un bâtiment qui aura 50 ans l’année prochaine. A l’époque, les conditions d’hébergement n’étaient pas les mêmes que celles qui existent pour l’instant. Il n’y avait pas le même respect de l’intimité des personnes. On doit les qualifiés de vétustes. Ça doit cesser ! "

Elle présente un plan pour tout réaménager en appartements en rénovant les vieux bâtiments et en construisant des nouveaux : " Ce que l’on veut faire, c’est renforcer l’intimité. Que chacun de nos 315 résidents aient des conditions d’hébergement substantiellement améliorées ; que chacun d’entre eux ait au minimum une chambre à 2 lits et à plus long terme, une chambre à un lit. Il faudra un certain temps pour le faire mais on ne désespère pas que cette situation soit définitivement un mauvais souvenir dans 7 à 8 ans. Un jury doit se prononcer d’ici la fin du mois, ensuite, le gouvernement aura à arbitrer les décisions et à faire en sorte qu’un projet tel que La Cité de l’Espoir puisse être aidé. On compte fort là-dessus étant donné l’ampleur des travaux. "

L’investissement total atteindra les 25 millions mais sera étalé dans le temps. L'argent viendra de fonds propres, de subsides à obtenir et d'emprunts pour le reste. Le directeur espère terminer les travaux à l’horizon 2024-2025.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK