1500 participants au 562e Cwarmê de Malmedy

temporary-20200224094244
5 images
temporary-20200224094244 - © Tous droits réservés

En cette période carnavalesque, Malmedy vit 4 jours de fête avec la 562e "Cwarmê". 1500 participants ont répondu présent. Un événement populaire qui tient à la fois de l’histoire et du folklore malmédien. Son histoire parce que Malmedy entend bien rester fidèle à la tradition wallonne qui baigne la cité depuis des siècles, son folklore parce que le Cwarmê tourne autour de ses 15 masques traditionnels qui sont de sortie uniquement lors du grand cortège dominical.

Le Cwarmê est donc avant tout un carnaval wallon, c’est aussi un carnaval de rue. Ce n’est pas vraiment une parade du type carnaval rhénan, mais plutôt un cortège volontairement chaotique car chaque participant, choisissant son masque traditionnel, interpelle le public pour donner à l’ensemble l’image d’une sorte de spectacle théâtral de rue.

 

4 jours de fêtes

Si le cortège dominical du 23 février sera à nouveau l’épicentre du Cwarmê, les festivités ont débuté dès le samedi, après la remise des clés de la Ville au Trouvlè. Un premier cortège s’est formé dans les rues de la ville à 16 heures. Le dimanche à 13 heures, la danse de la Haguète place Albert-1er, vaut incontestablement le détour par son originalité et sa chorégraphie, prélude au départ du grand cortège à 14 heures place de Rome. Le lundi sera consacré aux rôles, sortes de saynètes écrites au départ de faits relevés dans la vie courante malmédienne. Et le mardi à 19 heures marquera le point final du Cwarmê 2020 avec le brûlage de la Haguète place Albert-1er.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK