Y-aura-t-il un jour une "rue des créateurs" à Charleroi?

Une cellule commerciale vide à la rue de Marcinelle
Une cellule commerciale vide à la rue de Marcinelle - © rtbf.be - Luciano Arcangeli

L'association Charleroi Centre Ville souhaiterait faire de la rue de Marcinelle une "rue des créateurs". Pour ce faire, elle y a répertorié les cellules commerciales vides et propose de prendre à sa charge une partie des loyers des créateurs et artisans qui viendraient s'y installer.

Située au sein du quartier de la Ville Basse, la rue de Marcinelle à Charleroi a souffert au cours des dernières années d'un déclin progressif. De nombreux commerces y ont fermé. Dans le même temps toutefois, certaines activités culturelles s'y sont installées comme celles du Vecteur. D'ici peu, la rue présentera une localisation idéale à quelques centaines de mètres à peine du centre commercial Rive Gauche dont l'ouverture est programmée en février prochain.

Au printemps dernier, l'asbl Charleroi Centre Ville a ouvert dans la rue de Marcinelle un magasin partagé pour créateurs grâce notamment à un subside de 200 000 euros provenant de la Ville. Une partie de celui-ci va également être consacrée à un projet dénommé "Fabrique de boutiques" censé apporter un soutien financier et logistique aux créateurs qui souhaiteraient s'installer dans le quartier. "Les six premiers mois, l'ASBL interviendra à hauteur de 50% du loyer commercial, puis à hauteur de 25% les six mois suivants. En plus, elle peut mettre à disposition les services de deux ouvriers pour l'aménagement des lieux", a indiqué Sophie Colin, la directrice de l'asbl.

L'asbl a répertorié neuf cellules commerciales vides dans la rue de Marcinelle.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK