Xavier Moriamé est condamné à 25 ans de prison pour le double meurtre de Sivry-Rance

Illustration
Illustration - © Belga - Bruno Fahy

Depuis le 13 novembre, Xavier Moriamé comparaissait devant le tribunal correctionnel de Charleroi pour les meurtres de sa mère et de sa tante. Il vient d'être condamné à 25 ans de réclusion. Le parquet avait requis la peine maximale 30 ans. Le tribunal l'a condamné à 25 ans de prison, retenant quelques circonstances atténuantes mais soulignant aussi le caractère extrêmement violent et horrible de ce double meurtre.

Le 25 décembre 2014, un véhicule incendié était découvert par un promeneur dans les bois de Renlies (Beaumont). Dans le coffre, les enquêteurs avaient retrouvé deux corps calcinés. Les victimes avaient rapidement été identifiées comme étant Danielle et Jacqueline Wallemacq, deux sœurs originaires de Sivry-Rance.

Xavier Moriamé, le fils de Danielle Wallemacq, a immédiatement été soupçonné de ce double meurtre, étant donné les relations houleuses qu'il entretenait avec sa mère. Depuis le décès de son père, le jeune homme et sa compagne partageaient effectivement l'habitation familiale avec sa mère, alors qu'il convoitait le bâtiment.

A plusieurs reprises, la police avait dû intervenir pour mettre fin à des scènes de violence. Fin 2014, Danielle Wallemacq avait même quitté le domicile pour se réfugier chez sa sœur. Le jour de Noël, les deux victimes étaient revenues à Sautin pour discuter. Il semble que Xavier Moriamé se soit alors emporté et ait tué sa mère de plusieurs coups de couteau. Il a ensuite fait de même avec sa tante, afin d'éliminer tout témoin. L'auteur avait placé les corps dans le coffre d'une voiture pour l'incendier dans les bois de Renlies. Interrogé une première fois, Xavier Moriamé avait été relaxé avant d'être intercepté à nouveau quelques jours plus tard, tandis qu'il prenait la fuite à vélo vers la France.

L'affaire, qui aurait auparavant été traitée par la cour d'assises, a été correctionnalisée et a donc débouché ce lundi 4 décembre sur la condamnation de Xavier Moriamé à 25 ans de prison. Sa compagne a été condamnée à 18 mois de prison avec sursis. Elle est reconnue coupable de recel de cadavres et d'avoir aidé à faire disparaître les corps.

Les peines ont été accueillies dans le calme par les parties civiles, les familles des victimes. Les deux prévenus ont à présent un mois pour faire appel du jugement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK