Xavier Malice, sans-abri et mannequin en devenir

Xavier Malice, le sans-abri devenu mannequin
Xavier Malice, le sans-abri devenu mannequin - © Capture d'écran Facebook

Sa barbe et ses cheveux poivre et sel attirent les regards. Xavier Malice, 51 ans ne passe pas inaperçu dans les rues de Tournai. Sans-abri depuis 2015, il a été poussé par une directrice de casting à participer à un défilé de mode. Devant l’engouement, cet ancien ouvrier dans l’automobile envisage aujourd’hui de faire une carrière sur les podiums et derrière le petit écran.

L’histoire commence en septembre dernier. Alors qu’il tuait le temps dans une galerie commerciale de Tournai, Xavier Malice est approché par une directrice de casting. Séduite par son profil et son look, elle demande à Xavier de participer à un défilé qui va avoir lieu dans l’heure qui suit, dans le centre commercial. Surpris, le grand barbu accepte. Relooké, on l’invite à prendre la pose pour quelques photos, puis se retrouve à défiler sur un podium. Une grande première pour lui. "On m’expliquait ce qu’il fallait faire sur le podium. "Dès que je te dis d’y aller, tu y vas. Tu t’arrêtes à mi-parcours, tu t’arrêtes deux secondes. Tu enlèves ton pardessus et tu le mets sur l’épaule". Cela a été très naturel, sans problème. J’ai joué le jeu jusqu’au bout".

Ses premiers pas dans le monde du mannequinat suscitent un immense intérêt sur les réseaux sociaux, où son histoire est partagée des milliers de fois. "Le mannequinat m’a donné de l’assurance, avant je n’en avais pas autant". Touché par tous ces encouragements, Xavier Malice a depuis fait un défilé dans un centre commercial bruxellois. Désormais, il cherche à apparaître sur les petits écrans : il a déjà tourné dans une publicité et dans un court-métrage, et recherche des rôles dans la figuration.

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, Xavier nous confie avec un immense sourire que la galère sera bientôt derrière lui. Il vient tout juste de trouver un logement, après quatre ans à la rue. "J’ai envie de dire désormais que j’étais SDF. Maintenant, ma situation devrait changer. Les choses vont enfin dans la bonne direction". Son aventure dans le mannequinat lui a donc donné des ailes pour se construire une nouvelle vie.

Archives : Journal télévisé du 26/11/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK