Warquignies : retour sur place une semaine après l'incendie

A l'hôpital de Warquignies, le CHR Mons-Hainaut, les traces de l'incendie sont encore bien visibles une semaine après les faits. A l'intérieur, une soixantaine d'hommes sont au travail sur 5 étages.  Le feu a surtout endommagé la cage d'escaliers. Dans les couloirs et les chambres, il s'agit simplement de nettoyer les dégâts provoqués par la fumée. L'hôpital espère bien vite rouvrir ses unités de chirurgie, revalidation et gériatrie. Le Directeur médical du CHR Mons-Hainaut, Sébastien Bartholomée nous confie ceci : " Nous visons à ce qu'une de ces trois unités soit à nouveau disponible pour accueillir des patients à la mi-novembre, une deuxième unité devrait être mise en fonction pour le mois de février."

En tout la semaine dernière, 93 patients ont du être évacués, ils tous été pris en charge dans d'autres hôpitaux ou au sein même du CHR dans d'autres services.

Ailleurs dans l'hôpital, le travail continue, les consultations ont lieu normalement. Les services de réanimation et de soins intensifs ont redémarré dès le lendemain de l'incendie et le service des urgences accueille les patients depuis lundi. Seules les opérations sont encore délocalisées à l'hôpital Saint-Joseph, les blocs opératoirs doivent être reconnectés au réseau internet avant de rouvrir dans quelques jours. Le personnel de l'aile B a été relocalisé ainsi certains agents du service de chirurgie renforcent les équipes de cardiologie.

Le feu n'avait fait aucune victime mais cependant un service d'accompagnement des victimes a été mis en place pour les patients et les membres du personnel.  Jeudi, un nouveau service de dialyse sera inauguré, preuve que malgré l'incendie la vie suit son cours à l'hôpital de Warquignies.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK