Wallonie picarde : le nouveau sac bleu PMC est déjà adopté

Depuis le 1er janvier en Wallonie picarde, quasiment tous les emballages plastiques sont acceptés dans les PMC. Dans le conteneur du parc "Tournai 3" de l'intercommunale Ipalle, les pots de yaourts, de fleurs, les sacs plastiques et les barquettes de jambon autrefois bannis, ont désormais leur place. Il n’y a finalement que les emballages contenant un produit dangereux ou les emballages composés de plusieurs matières (comme les emballages de chips cylindriques) qui ne sont pas tolérés.

Un changement déjà bien intégré par les utilisateurs. Du moins si l'on en croit le remplissage des conteneurs. "Avant il fallait évacuer le conteneur, tous les trois jours. Depuis janvier, c’est tous les jours", remarque Charlie, gardien du parc. Des agents d’Ipalle qui doivent toutefois encore lever des doutes. "Les gens hésitent, se posent des questions… Ils nous demandent s’ils peuvent vraiment mettre ça dans les PMC, poursuit Charlie. Ce qui est sûr c'est que ça va faire une économie de poubelles."

90 mille tonnes de plastiques à recycler en plus

Réduire la poubelle des Belges de 8 kilos par an et par habitant, c’est justement l’objectif de ces nouvelles règles en matière de tri des PMC. "Cela fait environ 90 mille tonnes de déchets plastiques en plus à recycler", indique Mik Van Gaever, représentant de Fost Plus qui assure la fin de vie des déchets plastiques. Pour laisser le temps aux infrastructures de gérer le flux de nouveaux déchets, le changement se fait progressivement, région par région. Mais d’ici 2021, toute la Belgique devrait être passée au "nouveau sac bleu".

En matière de recyclage du plastique, la Belgique se montre ambitieuse. D’ici 2023, notre pays entend passer de 42% d’emballages plastique recyclés à 65%.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK