Wallonie picarde : des leçons en direct à la télé pendant le confinement

Les écoles sont fermées depuis une semaine. Et en cette période de confinement, il n’est pas évident pour les enfants de garder le rythme scolaire. Depuis ce lundi, en Wallonie picarde, ils ont cependant la possibilité de le faire en allumant leur télévision.

En partenariat avec la Ville de Tournai, Notélé, la télévision communautaire, a en effet lancé "l'école à la maison". Deux fois par semaine, un cours est diffusé en direct sur la chaîne. L’objectif étant de permettre aux élèves de primaire de s’exercer avant le CEB.

"On voulait renouer le contact entre les familles et l’école puisque nous sommes momentanément séparés, explique Rodolphe Cuvelier, le premier enseignant à se plier au jeu de la leçon en direct. Nous trouvions important que les enfants puissent garder ce contact et activer leurs neurones."

Les enfants réagissent en direct

Le cours est interactif. Les enfants et les parents ont la possibilité de réagir et poser leurs questions en direct. Patrice les relaye sur antenne. "Et ce n’est pas évident parce qu’on reçoit des dizaines et des dizaines d’interpellations. On a des enfants qui nous remercient… et d’autres un peu moins", sourit-il.

Pour sa première, la formule a connu son petit succès. Elle a pourtant été imaginée en urgence après les décisions de confinement et la fermeture des écoles. "Ça a été mis en place en trois jours, confirme Manu Guévart, le directeur de Notélé. C’est un projet au bénéfice des enfants de Wallonie picarde. Mais pas seulement puisqu’avec la Web TV les cours peuvent être suivis un peu partout en Wallonie."

Dans un premier temps, la chaîne prévoit deux leçons par semaine. Une fréquence qui pourrait augmenter si le confinement devait se poursuivre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK