Votre voiture fait un bruit fou au démarrage ? Vous êtes peut-être victime d’un vol étonnant

Des voitures qui font un bruit d’enfer au démarrage. C’est la mauvaise blague que connaissent de nombreux automobilistes ces dernières semaines. Ils ont retrouvé leur véhicule sans catalyseur. Des voleurs recherchent cette pièce intercalée entre le moteur et le pot d’échappement. Et ils n’hésitent pas à s’attaquer aux voitures en stationnement. Même en pleine journée.

C’est ce que nous confirme Pascal Altazin, garagiste à Jurbise. Il nous montre la pièce que convoitent les voleurs : "C’est assez facile à voler. Ils se penchent sous le véhicule, on coupe ici… et là… et ils partent avec". Cinq à six minutes, il n’en faut pas plus pour embarquer un catalyseur.

Dans la région de Mons, Jurbise et Soignies, les vols ou les tentatives de vols se multiplient. Certains clients de Pascal en ont fait les frais. "Le monsieur en remettant son véhicule en route a eu un échappement libre et ça l’a alerté. Cette fois-là, on a pu le reconditionner, car les voleurs avaient été dérangés et n’avaient pas terminé le travail".

Mais quand les voleurs ont eu le temps de partir avec la pièce, pas le choix, il faut la remplacer. Et ça coûte cher. Parfois plus cher que la valeur de la voiture. Des automobilistes victimes de ce vol n’ont d’autre choix que d’envoyer leur voiture à la casse.

Même sur le marché des pièces détachées, le catalyseur vaut beaucoup d’argent. "On m’a un jour proposé 250 euros pour le catalyseur d’une vieille Renault Clio qui était dans mon garage, explique Pascal Altazin. C’était plus que la valeur de l’épave."

Car le pot catalytique c’est un petit trésor caché sous la voiture.

Des métaux précieux et très convoités

Du côté de la zone de police Sylle et Dendre, on a donc vite compris la motivation des voleurs. Thierry Dierick, le chef de corps explique que "ces pots renferment des métaux nobles qui ont pris beaucoup de valeur à la revente. L’enquête n’est pas encore suffisamment poussée mais tout porte à croire que c’est une filière de revente de ces métaux qui est mise à profit".

Selon le garagiste Pascal Altazin, les voitures plus anciennes seraient ciblées en priorité car leurs catalyseurs contiennent plus de métaux précieux. "On y trouve du palladium, du platine et bien d’autres choses, reprend-il. Le prix actuel de l’once de platine motive les voleurs."

Depuis fin mai, la police de la zone Sylle et Dendre a enregistré cinq vols de ce type, mais des zones voisines sont aussi confrontées au problème.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK