Vaulx : un "oui" sous conditions pour Sodemaf

C’est la fin de la "période d’avis" pour les citoyens de Vaulx. Une levée de boucliers s’était illustrée par une pétition lors de la demande de permis de la société Sodemaf pour étendre ses activités. Sodemaf, spécialisée dans le transport maritime de marchandises, souhaite agrandir le port. Les riverains, à quelques mètres de là craignent des nuisances supplémentaires : poussières, bruits,… Ce mercredi soir, le collège échevinal de Tournai a rendu un avis favorable au projet, mais il veut entendre les citoyens. La Ville propose donc au fonctionnaire délégué (de la Wallonie) chargé de délivrer le permis de soumettre l’entreprise à certaines conditions. "On demande à la société un plan d’action, explique le bourgmestre Paul-Olivier Delannois, qui est aussi un plan de sensibilisation de leur propre personnel. Ce plan d’action, poursuit-il, doit être limité dans le temps. Il ne suffit pas de dire "je vais faire ceci mais je vais mettre cinq ans avant de le faire".

Des rencontres tous les mois

La Ville propose aussi la mise sur pied d’un comité de concertation permanent où tous les mois les autorités communales rencontrent la Sodemaf pour examiner les problèmes rencontrés et les solutions qui peuvent être apportées. "Si demain on se rend compte que la société n’en a que faire des différentes recommandations, là, on pourra passer à une échelle supérieure", conclut Paul-Olivier Delannois.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK