Vacances de Pâques: le rush dans les auto-écoles

En un an, les jeunes ont progressivement abandonné le principe de la "filière libre"
2 images
En un an, les jeunes ont progressivement abandonné le principe de la "filière libre" - © LIONEL BONAVENTURE - AFP

Mais comment s'occupent les jeunes pendant les vacances de Pâques? Le plus petits vont chez papy, mamy ou tata, d'autres vont en stage. Certains sont en vacances. Pour les ados, et les jeunes adultes, c'est parfois plus compliqué. Certains choisissent de mettre à profit leurs vacances de Pâques pour passer leur permis de conduire. Du coup, les auto-écoles sont prises d'assaut par les étudiants. Elles ont quasiment doublé les heures de conduites en cette période et font appel à des moniteurs supplémentaires. L'idée, pour les ados et jeunes adultes, étant d'être prêt pour passer le permis pratique au cours de l'été.

Pourtant, le constat dressé par les moniteurs et responsables d'auto-écoles est le suivant: les jeunes passent leur permis de plus en plus tard. En quelques années, la moyenne d'âge des candidats est passée de 20 à 24 ans. "Les étudiants ont tendance à attendre un peu, explique Florian Boucher, moniteur de conduite à Mons. D'abord ils terminent leur scolarité... et ils ne passent leur permis qu'au moment où ils rentrent dans la vie professionnelle". 

La fin de la filière libre?

Depuis la réforme de l'année dernière (qui oblige les parents à suivre une formation pour faire office de "guide" en filière libre), les auto-école ont constaté que 95 % des jeunes choisissent de plus en plus fréquemment de passer par l'auto-école. "Ils mettent de côté et attendent un peu. Et puis ils payent entre 1.000 et 1.300 euros à l'auto-école pour passer leur examen définitif". La tendance était inverse il y a quelques années avec 95% de candidats qui passaient par la filière libre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK