Caserne militaire d'un nouveau genre bientôt à Charleroi : des centaines d'emplois à la clé ?

L’information n’est pas confirmée officiellement mais personne ne dément non plus. D’ici quelques années, Charleroi devrait accueillir un quartier militaire de toute nouvelle génération. Le dossier est en bonne voie et cette caserne aurait notamment pour mission de donner un coup de pouce au développement socio-économique du centre-ville.

L’accord politique du gouvernement fédéral prévoit de construire deux casernes : une en Flandre orientale et l’autre dans le Hainaut. Et l’objectif du gouvernement est que cette caserne hennuyère, baptisée caserne du futur, s’intègre dans la ville. Du coup, Charleroi est en pôle position. D’autant que le gouvernement veut que cette caserne joue un rôle actif dans la vie socio-économique de la ville choisie. Et Charleroi est évidemment intéressée. Autre avantage si le projet se concrétise : l’emploi. 1.500 personnes travailleraient dans cette nouvelle caserne et le ministère de la défense veut engager sur place. On parle de centaines de postes à pourvoir. L’idée exprimée par un responsable de l’état-major de l’armée est de recruter des gens qui ne sont plus aux études et qui n’ont pas de travail afin de leur donner un premier emploi, une discipline et une structure grâce à cette nouvelle caserne.

Le site s’étendrait sur une quinzaine d’hectares où une partie des familles de ces militaires vivraient aussi. A noter que ce projet, s’il est en bonne voie, ne se concrétiserait que dans quelques années. Les études de faisabilité et d’incidence prendront du temps. Plusieurs sites carolos pourraient convenir à cette installation : les anciennes implantations de Carsid, de Caterpillar ou les abords du futur stade du Sporting sont cités. Mais sans aucune confirmation officielle pour l’instant.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK